Pourquoi nos plantes ont-elles des taux de CBD inférieurs à 7% ?

Le cannabidiol est une molécule présente naturellement dans le chanvre ou le cannabis ; il peut se présenter sous la forme de fleurs, de résines, d'huiles ou de cristaux dont les méthodes de production diffèrent, bien que venant toutes de la même plante.

Quelles sont les méthodes d'extraction du CBD ?

CBD extraction
Après avoir semé les graines, les avoir fait germer puis attendu que la plante pousse, devienne adulte et s'épanouisse, il est maintenant temps d'en extraire le CBD, et pour cela il existe trois méthodes :

- l'extraction par CO2 : cette méthode est la plus utilisée dans la production de cristaux de CBD qui se présentent sous la forme d'une poudre blanche ressemblant au sucre et contenant environ 98% de CBD pur. Pour ce faire, on trempe l'intégralité de la plante dans du CO2 liquide aussi dit CO2 "supercritique", qui va s'occuper de dissocier la plante de son CBD. Bien qu'onéreuse, cette méthode présente de nombreux avantages comme l'utilisation totale de la plante et les pertes minimes qui en découlent.
- l'extraction par huile : pour ce qui est de l'extraction par l'huile, on fait chauffer les bourgeons de la plante dans de l'huile, un peu comme durant la cuisson des légumes qui les font perdre en vitamines. Le fait de faire chauffer cette huile va éliminer tous les autres ingrédients de la plante. Le fait de ne sélectionner que les bourgeons en fait la méthode la plus coûteuse mais aussi celle qui donne la forme de CBD la plus pure, en ayant éliminé tout le reste.
- l'extraction par l'alcool : cette dernière méthode est bon marché bien qu'elle  nécessite plus de temps que les deux précédentes : on sélectionne les bourgeons de la plante et on les trempe dans l'alcool, qui va éliminer une bonne partie de ses composants puis s'évaporer en formant une sorte de pâte de CBD.

CBD et mathématiques

CBD et mathématiques
La plante de chanvre à l'état naturel comprend un rapport THC/CBD de 1/20, c'est-à-dire que pour 1% de THC, le cannabis ne pourra pas dépasser les 20% de CBD. Les variétés génétiquement modifiées aussi dites "chimiques" dans le jargon populaire et indoor (cultivées en intérieur) peuvent atteindre un rapport de 1/40.
La législation européenne autorise le CBD tant que son taux de THC reste inférieur à 0,2%, soit 0,19% au maximum. Le problème c'est qu'en conservant les fleurs ou résines de cannabidiol un certains temps, l'eau contenue dans ces dernières sera amenée à s'évaporer et par conséquent le reste des molécules en faisant partie augmenteront en pourcentage. Il est donc très dangereux d'un point de vue juridique de proposer un CBD à 0,19% de THC car il pourrait facilement dépasser les 0,2% les semaines suivantes.
Il est donc préférable de proposer des fleurs ou résines de cannabidiol comprenant entre 0,15% et 0,17% de THC. En faisant un bref calcul on obtient un taux entre 0,15 x 20 et 0,17 x 40 soit entre 3% et 6,8% de CBD pour les variétés outdoor (cultivées à l'extérieur et dites naturelles), greenhouse (cultivées sous serre) et indoor (cultivées en intérieur).
Voilà pourquoi les plantes que nous proposons ont des taux de CBD inférieurs à 7%. Le seul moyen d'avoir des taux de CBD supérieurs sans risquer d'augmenter gravement le taux de THC serait de tremper la fleur dans de l'huile ou des cristaux pures de CBD comme pour les variétés Moonrock et Icerock.

Crimes et boniments
CBD, crimes et boniments
L'argument marketing de présenter des fleurs naturelles avec un taux de CBD spécialement haut est donc très alléchant mais restez vigilant face aux arnaques.
En effet, il existe malheureusement plusieurs moyen de tricher, l'une d'entre elles consiste tout simplement à photoshopper les analyses faites en laboratoire ou de mentir directement aux clients, le CBD étant un produit neuf sur le marché, les consommateurs restent mal informés et nous vous conseillons de ne faire confiance qu'aux QR codes hébergés si possible sur un cloud et difficilement falsifiables.
Les grossistes peuvent aussi falsifier leurs analyses en trempant les échantillons qu'ils envoient en laboratoire dans de l'huile, pour les rendre plus forts en CBD sans augmenter le taux de THC.
Enfin, faites très attention aux CBD dosés au delà des 8% sans cristaux, en effet même si une grande partie du CBD légal européen vient de Suisse, il en existe deux sortes :
- celle adaptée à la législation européenne et ayant un taux de THC inférieur à 0,2%
- celle adaptée à la législation suisse et ayant un taux de THC inférieur à 1%, qui se révèle donc être un stupéfiant en France
Vous savez maintenant pourquoi il ne faut pas faire confiance aux boutiques et grossistes qui vous proposent de l'orange bud à 12% ou autre Amnésia à 15%, un consommateur averti en vaut deux !