Le CBD en Cuisine

Gourmands gourmandes à vos fourchettes ! Le CBD arrive dans vos assiettes !

Si l'utilisation du chanvre dans l'histoire est bien connue en ce qui concerne la fabrication de textiles et les usages "récréatifs" de part ses effets psychotropes, sa consommation à des fins médicinales et gustatives l'est beaucoup moins et pourtant elle ne date pas d'hier.

CBD cuisine

 

Une brève histoire de goût

Tout commence environ 2700 avant notre ère quand l'empereur chinois Shennong plus connu sous l'appellation de "Yan emperor" démocratise la consommation de thé et nous fournit les premiers documents sur l'utilisation du cannabis par infusion pour soigner rhumatismes et pertes de mémoire.
En Europe, l'éventualité de l'utilisation aromatique du cannabis remonte à 1500 ans av.J.-C., ou il aurait été utilisé pour la première fois à des fins gustatives par les peuples germaniques aux côtés de nombreuses autres herbes pour donner du goût à leur bière.


Durant le 1er siècle de notre ère, Pline l'ancien consacre un paragraphe sur l'utilisation de cette plante dans son ouvrage "Histoire Naturelle" :


« Certains mangent les graines frites avec des sucreries. J’appelle sucrerie les nourritures servies au dessert pour inciter à boire. Les graines apportent une sensation de chaleur et si consommées en grandes quantités, affectent la tête en lui envoyant des vapeurs chaudes et toxiques »


Par la suite le chanvre sera majoritairement utilisé dans l'industrie textile pour fabriquer cordes, échelles et vêtements jusqu'en 1484 où le pape Innocent VIII l'associera au sacrement de sabbat de satan marginalisant la plante en occident.


Son usage médical perdurera cependant durant des siècles, à tel point qu'on en prescrira à la reine Victoria pour ses douleurs menstruelles.
Aujourd'hui, pour des raisons légales et thérapeutiques, le cannabidiol ou CBD à pris le relais de son ancestrale cousine psychotrope. Les commerces et restaurants proposants des denrées alimentaires préparées à l'aide de cette dernière fleurissent un peu partout tel que le Hip Hemp Coffee a Philadelphie ou la pizzeria Stromboli à Rouen qui a su booster ses ventes grâce à sa "pizza du moment" au CBD en pleine pandémie.

Les nombreuses vertus du CBD

Tant que la teneur de la plante en THC reste inférieure à 0.2%, la consommation de cannabidiol est tout à fait légale et ne présente aucun effet stupéfiant mais conserve bel et bien de stupéfiants effets thérapeutiques.
Déjà utilisé dans plusieurs médicaments tel que le Sativex ou le Canador, les bienfaits du CBD sont multiples : apaisant, aidant pour la concentration mais aussi contre les troubles du sommeil, la plante à déjà fait ses preuves dans plusieurs domaines et est d'ores et déjà prescrite pour soigner des formes graves d'épilepsie.
Les graines sont riches en fer, en Omégas 3, 6 et en acides aminés lui décernant le titre de "superaliment" et les mettant en première ligne des hypothèses à l'énigmatique mystère du "village des centenaires" de Bama Yao en Chine dont l'espérance de vie moyenne dépasse les cent ans et dont les habitants sont de fort consommateurs de graines de chanvre alimentaire.


Cuisiner le CBD

Que ce soit pour ses qualités gustatives ou pour votre bien-être, le CBD se mariera à merveille avec bon nombre de vos plats mais attention, pas tous :
Le cannabidiol est un liposoluble, c'est à dire qu'il sera mieux absorbés avec des corps gras tel que les huiles, le beurre ou les sucreries, au contraire les plats trop aqueux tel que les bouillons, les sauces maigres ou les vins procureront une absorption amoindrie.
Les gâteaux sucrés, les pizzas, les sauces épaisses et les épices sont donc des alliés de choix pour le CBD en cuisine, d'une part car, comme mentionné ci-dessus, le CBD est un liposoluble et d'autre part car ses goûts prononcés et généreux viendront adoucir les légères touche amères de la plante.
Pour les pizzas, nous vous conseillons de saupoudrer un peu de CBD non cuit ou quelques gouttes d'huile après cuisson afin de garder tous les bienfaits de l'aliment.
Pour les plats en sauce ou les gâteaux, il vaut mieux cuire la plante, les graines, l'huile ou les cristaux à feu doux ( ou à basse température si il s'agit d'un four ) pour éviter les éventuelles pertes de vitamines et/ou d'acides aminés.
Pour finir il vaut mieux conserver vos huiles, graines ou fleurs de CBD au frais et à l'abri de la lumière.
On vous laisse avec notre généreuse recette de fondant au chocolat et CBD :

  •  Préchauffez votre four à 180°C.
  •  Choisissez un plat pas trop large dans lequel cuire votre gâteau. Un plat de 24cm de diamètre fait très bien l'affaire.
  •  Mettez une noisette de beurre dans votre plat. Mettez le plat au four une minute puis ressortez-le. Etalez le beurre fondu jusque sur les bords. Votre plat est prêt.
  •  Dans une casserole, faites fondre une brique de beurre entière (250g). Lorsque le beurre est quasiment fondu, plongez 250 g de chocolat noir (50-70%) dans votre casserole et laissez le fondre à feu doux. Mélangez constamment pour éviter que le fond accroche. Lorsque le chocolat et le beurre sont bien mélangés, retirez la casserole du feu.
  •  Dans un bol, mélangez 150g de sucre et 4 œufs. Versez les oeufs  sucre dans la casserole et mélangez. Puis ajoutez 70 g de farine. Mélangez énergiquement jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.
  •  Ajoutez à votre préparation 10 à 15 ml d'huile de CBD ou 1 à 1,5 grammes de fleurs réduites en poudre ( au pilon par exemple ) puis mélangez énergiquement.
  •  Versez le tout dans votre plat beurré puis placez votre plat dans le four à 180°c pendant 23-25 minutes. Après 20 min, surveillez la cuisson. Le dessus du gâteau doit se craqueler légèrement. En cas de doute, retirez votre plat à 20 minutes.

 Voilà votre généreux fondant au CBD est prêt.


 Bon appétit !