L'art de bien conserver votre CBD

CBD et conservation

Les fleurs et les huiles de CBD sont issues de la plante et comme tout produit végétal de consommation, il ne peut se conserver éternellement... Eh oui, toutes les bonnes choses ont une fin. Il s'agit donc de bien respecter quelques règles simples si l'on veut garder ses fleurs et son huile au-delà des 6 mois (dans des conditions optimales, on peut conserver le CBD environ une année).

 

Les facteurs de détérioration

 

Les fleurs, les huiles et les e-liquides au CBD, bien que différents, ont des modes de conservation assez similaires et sont sujets aux mêmes types d'agressions, il faut donc éviter ces dernières à tout prix.

L'air

L'oxygène présent dans l'air est un des facteurs de détérioration de la plante et de ses huiles en s'attaquant directement aux cannabinoïdes présents dans le produit, il faut donc le conserver dans des conteneurs hermétiques n'exposant pas le CBD à l'air (bocaux en verre ou tupperware en plastique).

La lumière

Si la lumière artificielle classique (celle d'une lampe par exemple) n'a que peu d'impact sur la qualité du CBD, les rayons du soleil quant à eux se révèlent très agressifs pour la plante et ses dérivés. En effet, la lumière infrarouge et les rayons ultraviolets détériorent non seulement les cannabinoïdes mais aussi les terpènes responsables des arômes de la plante sous toutes ses formes. Il convient donc de la conserver à l'ombre dans un placard par exemple.

La température

Si le placard est un endroit de choix pour stocker vos fleurs et vos solutions au CBD, c'est parce que la plante à besoin d'être au frais mais aussi d'être au sec. Une température entre 12°C et 20°C est par conséquent optimale, la chaleur étant aussi un facteur de détérioration. 

L'humidité

L'endroit dans lequel vous entreposer votre CBD doit être bien sec pour éviter que votre CBD ne moisisse comme tout produit végétal au contact d'une humidité trop importante. Pourtant si l'environnement de la fleur est trop sec, cette dernière risque de se déshydrater et de perdre au passage en eau (augmentant le taux de THC de votre produit) mais aussi en terpènes et donc en goût. Le taux d'humidité de la plante doit être millimétré (compris entre 52% et 62%) pour garder votre produit le plus longtemps possible. Pour ce faire, nous vous conseillons de placer dans votre bocal collé au couvercle ou à la paroi supérieure un sachet de Boveda à 58% taille 8 pour 25 grammes de fleurs (cette méthode ne concerne que les fleurs).

 

Reconnaître quand vos produits sont périmés

 

Si la méthode de conservation n'est pas optimale, il faudra environ 5 à 6 mois pour que vos fleurs et solutions au CBD se détériorent et voici quelques facteurs qui vous aideront à reconnaître un produit dépassé :

La couleur

Si votre produit, quel qu'il soit, devient terne et sombre, c'est probablement qu'il n'est plus consommable.

Le goût

De la même manière, si votre CBD n'a plus de goût, il vaut mieux arrêter de l'utiliser.

La texture

Quand vos fleurs deviennent spongieuses ou quand vos huiles ou e-liquides deviennent trop pâteux, c'est qu'il est temps de les jeter (à moins que vous ne les sortiez tout juste du frigo, dans ce cas attendez une vingtaine de minutes pour vérifier si leur texture change).

Voilà, vous connaissez maintenant tous les rouages pour bien conserver votre CBD que ce soit pour la cuisine, le vapotage ou l'ingestion d'huile, alors faites bien attention à les respecter pour que votre consommation reste toujours un plaisir.