La stupéfiante histoire du cannabis (Partie 1)

Histoire du cannabis ( Partie 1)

Malgré une réputation fortement entachée durant la seconde partie du XXème siècle en raison de sa consommation récréative et de ses vertus psychotropes, l'exploitation du cannabis touche divers domaines comme la production de textile, l'aromatisation des plats et même la médecine. Tout cela ne date pas d'hier, en effet on l'utilise depuis des millénaires et nous allons explorer ensemble l'incroyable histoire de cette plante stupéfiante.

Une plante ancestrale

Le chanvre est probablement l'une des plantes à avoir été cultivée le plus tôt dans l'histoire de l'humanité. Les premières traces de son usage remonteraient potentiellement aux alentours des 8000 av.J.C. au Japon, ou l'on a retrouvé, sur le site archéologique des îles Oki, des akènes (fruit ne contenant qu'une seule graine) de cannabis séchées.
Ses premières utilisations certifiées remontent au Néolithique, en 5000 av. J.C. dans la Chine ancienne où des poteries portent encore des traces de fibres de chanvre.
En 2700 av. J.C., l'empereur Shennong, connu entre autres pour avoir démocratisé le thé, se serait servi de la plante à des fins thérapeutiques pour soigner rhumatismes et vomissements (bien que basé sur la transmission orale des connaissances, cela sera mis à l'écrit des siècles plus tard).
Une tombe hollandaise vieille de quatre millénaires fut découverte en 2007 et contenant d'importante dose de pollen de cannabis laisse penser qu'il aurait déjà servi en tant qu'anti-douleur en Europe à cette période.
Certains universitaires assimilent sans certitude le cannabis à l'ancienne boisson psychotrope, le "soma", mentionnée par le Védas (le plus vieil ouvrage religieux de l'hindouisme, daté de 1500 av. J.C.) D'autres hypothèses similaires relient la feuille de banhg, présente dans de nombreux ouvrages religieux et médicaux indien, au cannabis. Vers 1550 av. J.C., le papyrus Ebers mentionne déjà l'usage du cannabis thérapeutique ; et ce n'est pas le seul document égyptien traitant des vertus médicinales de la plante, on peut aussi citer le papyrus Ramesseum III et le papyrus de Berlin qui en font tous deux mention.

 

Les différents modes de consommation à travers les âges

 

On retrouve plusieurs preuves de l'utilisation du cannabis, qui diffère selon les peuples et nous rapporte de précieuses informations sur leur mode de vie, leurs cultes et leurs philosophies.
La consommation par inhalation pour provoquer un état de transe se retrouve dans plusieurs cultures, que ce soit pour des rituels religieux comme au 8e siècle av. J.C. dans l'actuelle Jordanie, ou pour des usages plus récréatifs comme le rapporte Hérodote en 480 av. J.C. au sujet des peuples scythes.
En juin 2002, James L. Brutica écrit dans le Journal du cannabis thérapeutique que la Grèce antique se serait servie du chanvre pour soigner les blessures des chevaux. Bien que probable, cet événement ne se serait produit qu'assez tard, aucun ouvrage ne faisant référence à un quelconque usage de la plante par les Grecs avant le 1er siècle de notre ère.
C'est Pline l'ancien qui parlera de sa consommation gustative dans son ouvrage Histoire naturelle : « Certains mangent les graines frites avec des sucreries. J’appelle sucrerie les nourritures servies au dessert pour inciter à boire. Les graines apportent une sensation de chaleur et si consommées en grandes quantités, affectent la tête en lui envoyant des vapeurs chaudes et toxiques. »
Voila pour ce qui est de l'histoire du cannabis avant notre ère et nous vous invitons à poursuivre avec nous ce stupéfiant voyage dans la partie 2.