Comment bien consommer votre CBD.

Consommer le CBD

 

Différente de sa cousine stupéfiante appelée THC, la molécule de CBD ne présente aucun effet psychotrope et est, de ce fait, parfaitement légale en France. Très prisé des aficionados du bien-être grâce à ses vertus anti-stress et anxiété qui ont fait l'objet de plusieurs études principalement aux États-Unis, le cannabidiol à le vent en poupe mais reste pourtant boudé d'une partie de la population par manque de confiance (car apparentée au cannabis) mais aussi par manque de savoir, et ce, principalement sur ses modes de consommation. Marqué aux départ comme un produit destiné aux fumeurs, il se décline maintenant sous bien des formes et s'administre par des voies très différentes ayant chacune leurs avantages et leurs défauts.

 

Fumer ou vaporiser le CBD

 Fumer CBD

Si les méthodes d'administration diffèrent, c'est que la vitesse et la qualité d'assimilation de la molécule n'est pas la même suivant la manière utilisée pour consommer le CBD.

La molécule étant désormais considérée par la communauté scientifique comme un anti-douleur puissant, il convient mieux de la fumer ou de la vaporiser si l'on désire un effet quasi-immédiat.

Pour que le CBD fasse effet, il faut qu'il passe par le sang puis par le cerveau et les poumons s'avèrent être le moyen le plus rapide pour y parvenir. En effet, suite à l'absorption du CBD par inhalation, les effets se font ressentir sous un délai compris entre 30 secondes et 2 minutes.

Le fait de fumer la plante n'étant pas conseillé, on préfère en général l'inhaler à l'aide d'un vaporisateur qui préserve parfaitement les terpènes (responsables du goût de la plante) et les effets de la molécule miracle ou encore de vapoter les e-liquides au CBD.

 

Les bienfaits de l'huile et son mode de consommation 

 CBD sublingual

Pour ce qui est des vertus anti-stress et anti-anxiété du cannabidiol, il convient mieux d'en consommer les huiles dont le mode d'administration dit "sublingual" (qui consiste à l'ingérer sous forme de gouttes placées sous la langue à la manière de certains médicaments) présente l'avantage d'être celui qui restitue le mieux les bienfait de la molécule.

Il reste cependant moins rapide que l'inhalation et conviendra donc mieux aux personnes qui désirent un effet palpable sur une journée ou une nuit car, même si les vertus anti-insomnie du CBD n'ont pas encore été scientifiquement démontrées à ce jour, il agit de manière certaine sur de potentielles causes des troubles du sommeil comme le stress ou les douleurs musculaires.

 

 Le CBD pour les gourmands

CBD cuisine

Le Dernier mode d'administration est bien évidemment de le manger ou de le boire, que ce soit pour le plaisir des papilles ou pour ses bienfaits, on retrouve de nombreuses infusions et friandises au CBD dans le commerce et de plus en plus de restaurants commencent à proposer des petits plats assaisonnés de fleurs et de graines de cannabidiol à leurs cartes.

Si il est plus atypique et plus ludique de se nourrir de CBD, l'assimilation de la molécule devant passer par l'intestin avant de se répandre dans le sang, prend beaucoup plus de temps. Il faut donc compter entre 30 minutes et 1h30 pour en ressentir les effets suivant si l'on en boit ou si l'on en mange

Enfin, il convient de faire cuire les fleurs si l'on désire les cuisiner car les ingérer crues amoindris considérablement les effets, les cannabinoïdes ne s'activant que lorsqu'ils sont chauffés en plus de perdre en amertume lors de la cuisson.